Connections : une médiatisation bilatérale

austauschgruppe_930

Nous voilà revenus depuis trois semaines, et tandis que nous cuisons secs sous le soleil tapant sans cesse sur nos têtes, la Freie Universität publie un article à la gloire de l’échange.

Il est ainsi clair que l’initiative „a bien pris“ du côté allemand, ravi de notre visite 🙂

La riposte française des pages Internationales de l’UPMC devraient arriver incessamment sous peu.

Advertisements

Une très bonne expérience et des super rencontres …

„L’échange Paris-Berlin était expérience inoubliable de ma vie. Ce fut l’occasion de rencontrer plusieurs étudiants allemands très sympathiques,  de découvrir leur vie quotidienne et universitaire, d’améliorer mon niveau en allemand en pratiquant la langue et encore plein de bonnes choses…

L’Université :

Les cours en amphi à la Freie Universität sont vraiment très confortables. Le nombre d’étudiants est très  réduits par rapport au nombre d’étudiants à l’Université Pierre et Marie Curie. Les amphithéâtres sont très silencieux aussi.

Le déroulement du cours varie d’un professeur à un autre tout comme en France : présentation sous forme diaporama et mise à disposition des poly en ligne, ou bien les étudiants recopient le tableau.

Pendant les cours de Chimie en amphi, le professeur fait sont cours et le technicien fait les expériences, montages pour que les étudiants voient mieux ce que le cours représente. Et les équipements de sécurité sont à disposition dans l’amphithéâtre même.

La Mensa est très bonne et pas très chère comparé au CROUS.

La vie Berlinoise : 

La vie à Berlin étant moins couteuse, on a pu profiter de la ville de Berlin sans se soucier de l’argent : on peut facilement avoir une boisson au bar pour 2 euros. Les résidences sont très peu couteuses pour ceux qui souhaiteraient faire un stage ou étudier un semestre.

Les transports sont aussi très développés, on peut facilement se déplacer tout comme à Paris.

Pendant cet échange, j’ai pu découvrir la vie universitaire,  goûter à la Berliner Weisse grün, rot, alster, participer à un anniversaire de l’amie de mon correspondant, visiter le mur de Berlin, la porte de Brandebourg, prendre le bateau mouche, etc..

Les allemands sont très courtois et viennent assez facilement vous aider.

C’était super Berlin !! “

Shamanthini WILLIAM, Etudiante en L3 de Chimie

propos receuillis par le coordinateur à Paris

Der erste Tag…

Die französische Delegation ist am 23. Juni angekommen.
Nach einem furchterregenden Flug wurden wir von unseren Korrespondenten empfangen.
Tickets kaufen, Tag planen und dann ging es ab zu den Familien.

Abends haben wir uns wieder getroffen um auf die Ankunft zu trinken.
Manche haben sich sofort auf das lang erwartete typisch deutsche Bier geworfen, andere konnten sich nicht entscheiden ob sie eine Berliner Weisse in rot oder grün nehmen sollten. Denn ja, Waldmeister kennt man in Frankreich nicht !!!

„Was der Bauer nicht kennt, frisst er nicht ! „

Aber nach zwei kleinen Minuten Grauen war die Furcht wieder weg und das Bier fünf Minuten später auch runter.

Deutsche Spezialität : 1  –  Französische Angst vor Vergiftung : 0